Skip to content

Look #13 – Damier, le motif au potentiel complexe mais puissant à adopter.

Yo le Gang, on a plein de choses à se raconter alors on va profiter de ce 13 ème Look pour vous parler de nos petites vacances à Barcelone et d’un motif dont on est dingue, le damier ! Ce motif très peu discret est aussi génial que complexe à porter si on veut exploiter son potentiel au maximum. Pour tout vous dire voilà des mois qu’on était à la recherche d’une pièce construite sur ce motif sans grand succès. On avait d’abord lorgné sur une combinaison Supreme, puis on a hésité sur quelques items Asos et finalement … on commençait à désespérer ! Mais le miracle a eu lieu et on a enfin mis la main sur les fringues parfaites, alors il fallait absolument qu’on vous montre tout ça ! La dernière chose à vous confier avant de commencer concerne la tenue de Marion, je n’avais encore jamais, ni vu ni ressenti ça, je la trouve fabuleuse. C’est dans les rues catalanes que cet ensemble est naît et j’avais l’impression d’avancer aux côtés de Sita Abellan tellement le look a de la gueule ! Prenez le temps avec la série de photos devant l’Armoire à cuillères et ce fond bleu, on tient peut être ma photo favorite depuis le lancement du blog alors n’hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez dans les commentaires !

Voilà la fameuse photo ! Cette chemise n’est-elle pas merveilleuse ? C’était l’un des mots d’ordre shopping été pour Marion, des chemises XL portées seules, pour une tenue légère et confortable. Sur nos story insta vous avez pu nous suivre pendant nos vacances barcelonaises, on est parti une semaine et que dire d’autre si ce n’est que Marion a failli faire une dépression en rentrant ! Cette ville est géniale, on vous la conseille sans aucune retenue. On a été au même camping que l’année dernière et nos planning quotidiens étaient simples : 11h-16h = plage /17h-23h = shoppin& resto ! Là-bas les gens sont d’une gentillesse folle et font preuve d’une ouverture d’esprit innée, les rues regorgent de personnes aux styles à s’en taper la tête sur le trottoir. Et il suffit de passer 1h dans le gigantesque Urban Outfitters de Barcelone pour tomber amoureux mille fois au mètre carré de look fantastiques. Si vous continuez l’aventure dans les rues « à frip » c’est encore plus dingue, toutes les 10 secondes vous croiserez une personne percée, cheveux colorés, ou ultra stylé au choix ! Des look authentiques, personnels, des équilibres magiques. Juste génial ! Le regard des gens toutes générations confondues est aussi bien plus agréable. J’ai même failli faire un malaise quand on a croisé deux mecs dignes des pages VOGUE qui nous ont souri parce que j’avais le même pantalon que l’un deux et quand j’ai levé les yeux sur son haut j’ai découvert un haut Off White de la collection Mirror ! Les gens sont tellement plus avenants et gentils, durant la semaine un groupe de fille aux styles ultra cool a accosté Marion tout sourire en touchant ses fringues dans tous les sens pour lui sortir « so pretty » (oui parce que tout le monde nous a pris pour des anglais, j’espère seulement que c’est pour notre style et pas nos coups de soleil !).

 

L’année dernière on était déjà venu passer 2,3 jours à Barcelone et on avait repéré quelques friperies géniales mais alors là on est tombé sur LA friperie la plus cool jamais-vu : Flamingos ! On avait découvert cette frip (qui fonctionne principalement sous forme de Kilo Shop) lors de notre dernier voyage mais cette année on a pu se rendre compte que c’est en fait une friperie qui possède plusieurs shop du même nom, en deux jours on est tombé sur 3 Flamingos ! La plus folle de toute est immense, avec rez de chaussée et étage sous terrain, ce qui est dingue c’est que la frip est divisée en 6 ou 7 parties, chacune réservée pour un style, et ayant sa propre déco. On peut ainsi retrouver un espace « jeune créateur » (avec des pièces super cool, j’ai failli craquer sur un pantalon/jogging ultra léger blanc avec des imprimés de planètes), puis on tombe sur une partie réservée aux marques comme Huf, Trasher, Obey, Vans, Stance, et on enchaîne avec une partie accessoire, et ce n’est pas fini voilà un coin réservé aux maillots de basket, hockey, baseball, en voilà un autre pour les surplus militaires et encore un autre cette fois dans un style « cow-boy », mais aussi biker, sweat d’universités, folklore, un vrai PARADIS !

Et voilà donc Marion lancée à la recherche d’une chemise XL, dans ce genre de frip ça peut prendre 1h pour trouver la bonne, (il y a l’équivalent de 5 dressing IKEA remplis à craquer de chemise !) Mais ça a été rapide, du coin de l’œil on avait repéré ce damier et cette matière légèrement satinée, ce fut un coup de cœur face à cette silhouette aux allures Hermès mais au prix de 15 euros ! De mon côté j’étais tombé amoureux d’un bomber noir ultra volumineux aux inscriptions japonaises et avec un motif dorsal de dragon jaune en surpiqûre, j’en suis convaincu encore en écrivant cette petite histoire, c’était le bomber de ma vie, alors j’ai été voir une vendeuse et tout fier je lui sors : QUAL ES EL PRECIO ? Réponse avec grand sourire : DOS CIENTOS ! Moi avec le même sourire : OKKK  NO NO NO ! Dégoutté !!!! Je me suis consolé avec cette petite montre qui ressemble à s’y tromper à une Casio, 15 euros également et hop au poignet.

La suite de ce look a continué de se construire dans les rues barcelonaises. Le dernier jour, la larme à l’œil quand on y repense on est tombé sur une petite boutique qui vend plein de petits trucs utiles (ou pas) et pas très cher, pour les clermontois on a la même qui vient d’ouvrir dans Jaudes 2, mais on ne sait jamais son nom. Marion est tombée amoureuse de cette  paire de lunettes de soleil et de cette visière rose tellement cool. Pour compléter la tenue ses grosses boucles travaillées en demi arc sont de sortie. Et aux pieds c’est l’une de nos paires favorites du moment, Gucci appelle ça des flâneurs, on est sous le charme mais on a opté pour la version H&M ! Ahhh ma petite Sita à Moi, vous n’imaginez pas comme j’étais fier de marcher à ses côtés !

De mon côté ce n’est pas à Barcelone que j’ai trouvé mon bonheur niveau damier mais sur Vinted ! Je suis dingue de ce leggings (qui m’a coûté 5 euros) ! Je le porte au moins 3 jours dans la semaine et l’autre fois Marion l’avait mis au sale, je l’ai engueulée et j’ai été le chercher au fond de la panière pour le remettre, je me suis fait engueuler et traiter de dégueulasse mais rien à foutre ! J’adore le porter avec mon sweat Supreme violet mais comme on vous l’avez déjà présenté dans le Look #7 et que vous me voyez souvent avec sur insta j’ai voulu changer un peu. J’ai trouvé la solution chez Room Sixteen avec ce joli t-shirt des Doors et le beau visage de Jim Morrison, mon père m’a fait la discographie des Doors quand je lui ai montré (Mon père est une bibliothèque musicale). En dessous j’ai enfilé un t-shirt en résille noire que j’ai seulement laissé apparaître sous une manche pour apporter un petit plus. J’ai peiné à me décider pour la paire de shoes, mais sous les conseils de Marion j’ai décidé de choisir ma paire de Vans x Gosha Rubchinskiy. Armé de ma petite sacoche Vuitton et de mon choker l’ensemble est assez Punk/Rock et je suis vraiment content de cette tenue ! Avec le calibre de celle de Marion voilà un Look qu’on est vraiment content de vous proposer et qui on l’espère vous donnera des idées !

On vous laisse profiter des photos et on se retrouve ce week end avec un nouveau Streetlook 🙂 Bonne journée le Gang !

 

 

 

 

 

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *